La Lettre du CNOSF – N°6 – Avril 2020

Covid-19 – Le 11, mais…

Le Président de la République a fixé l’objectif d’ouvrir, le 11 mai prochain, la phase de déconfinement de la population française initiée le 17 mars dans le cadre de la lutte contre le coronavirus Covid-19. Nous sommes tous acteurs de cette lutte et il est primordial que chacun de nous maintienne sa vigilance et son respect des mesures de précaution préconisées afin que la situation sanitaire permette la mise en œuvre du plan de déconfinement dans ce calendrier.

Réalisé par étapes, le retour à une normalité prendra de nombreuses semaines. Le Premier ministre l’a précisé : il ne sera possible, « ni de pratiquer du sport dans des lieux couverts, ni des sports collectifs ou de contacts ». Les rassemblements organisés sur la voie publique ou dans des lieux privés vont être limités à 10 personnes. Tout événement de plus de 5 000 participants est interdit jusqu’en septembre et la saison 2019-2020 des sports professionnels ne pourra pas reprendre avant ce même mois.

Ce canevas sera complété ultérieurement par des dispositions qui viendront affiner le cadre applicable en tenant compte des spécificités de chacun.

Pour le mouvement sportif, la rentrée de septembre devrait donc être le moment de son grand redéploiement national. Dans l’esprit de responsabilité et de solidarité qui caractérise notre mouvement, le CNOSF s’est donc pleinement engagé pour permettre au sport français de traverser au mieux cette épreuve et pour lui préserver les moyens de sa relance. Cela passe notamment par un travail permanent d’information de ses membres et par le relais, auprès des instances gouvernementales, des attentes et des besoins concrets des fédérations.

Calendriers sportif et institutionnel, sauvegarde de l’emploi, aides et mesures d’urgence, modalité de tenue des élections… Les enjeux sont nombreux et la visibilité sanitaire encore limitée, c’est pourquoi le CNOSF a, entre autres, diligenté des enquêtes, auprès des fédérations et des clubs, afin d’établir un état des lieux et d’évaluer les besoins du sport français.

Le sport a également un rôle important à jouer aux côtés de l’Education nationale. Les fédérations consultées se sont d’ailleurs montrées très volontaristes pour accueillir un certain nombre de jeunes scolarisés afin d’épauler les enseignants dans le cadre, tant scolaire que périscolaire, de la reprise progressive. Les modalités de cette organisation seront définies dans les prochains jours.

Le CNOSF est en action et accompagne le mouvement sportif quotidiennement depuis le début de cette crise sanitaire inédite et qui, hélas, annonce déjà de sérieuses difficultés économiques pour le pays.

Nous le savons, les fédérations et les clubs ne seront pas épargnés. Le CNOSF soumettra donc à approbation de son Conseil d’administration, le 14 mai prochain, un plan de relance (fonds de soutien et action de communication ambitieuse en septembre prochain). Il est l’expression de la volonté partagée du sport français de poursuivre un destin commun et de maintenir ce cap, au service du sport, au service de la nation, malgré les épreuves que nous traversons.

D’ici là, restez chez vous, bougez chez vous…

Le CNOSF en action

La Task Force
Afin d’accompagner ses membres et l’ensemble du mouvement sportif, le CNOSF a mis en place une cellule dédiée. Cette Task Force, initiée et pilotée par son secrétaire général, Jean-Michel Brun, regroupe les filières sportives (sport individuel, sport collectif, montagne, mer, mécanique, cycle, équine, aéronautique…) avec l’objectif de contribuer à dessiner une vision partagée du mouvement sportif. Elle met en exergue constats, interrogations et suggestions afin de dégager des pistes de propositions et d’actions.
Mobilisée quotidiennement pour représenter le mouvement sportif et défendre ses intérêts, s’informer et informer sur la situation et ses perspectives d’évolution, la Task force a ainsi intégré, à sa demande, la cellule de continuité économique interministérielle mise en place par le ministère de l’Economie et des Finances. Elle est également en contact constant avec le ministère des Sports en vue de préparer la pleine reprise de l’activité du mouvement sportif – ce qui passe d’abord par répondre aux interrogations soulevées par cette dernière – ainsi qu’avec les principaux acteurs de l’Etat impliqué dans la gestion de crise.

Enquêtes
Tous les acteurs sont mobilisés et font de leur mieux pour faire face à cette situation inédite. Le Mouvement sportif fédéral s’organise pour anticiper la sortie du confinement et la reprise sportive. Les fédérations sont en première ligne et ont à traiter simultanément de dossiers politiques, financiers, en particulier pour l’accompagnement du terrain, de calendriers, de préjudices directs ou indirects (évaluations des pertes, mesures conservatoires, …), de préoccupations sociales, fiscales, juridiques, partenariales, sportives, d’équipement.
Le CNOSF a initié une enquête auprès de ses fédérations membres en vue de recenser les informations nécessaires à l’élaboration d’un plan d’actions. Après analyse, les retours de cette enquête seront consolidés dans des conclusions, qui leur seront soumises, quant aux actions pouvant être mises en place et les pistes de financement pour les réaliser.
Le CNOSF a également lancé une enquête auprès des clubs sportifs affiliés aux fédérations membres, afin qu’ils puissent exprimer leurs besoins et attentes. En moins d’une semaine, 28698 connexions uniques ont été comptabilisées dont 59% ont abouti à un questionnaire intégralement rempli.
Les CROS/CDOS/CTOS ont par ailleurs été mobilisés afin que, dans une démarche solidaire, ils viennent en aide aux membres du CNOSF en recensant les aides mises en œuvre par les collectivités publiques territoriales, dans chacun de leur territoire.

Imaginer et organiser l’avenir
En ce temps de crise sanitaire inédite et de crise économique d’ampleur, en cette période douloureuse et déroutante, le CNOSF mesure la difficulté de l’exercice d’imaginer et d’organiser l’avenir. Dans le cadre des effets de levier sociétaux au service de tous, le sport est un atout. Si la Santé est notre capital le plus précieux, le sport, vecteur d’utilité sociale, y contribue grandement.
La situation est particulièrement difficile pour tous. Le CNOSF et le mouvement sportif français seront néanmoins des Acteurs solidaires de la reprise au service de la Société française. Le Mouvement sportif fédéral est prêt à se mobiliser au service de notre pays pour accompagner le plan de déconfinement.
Décisions fédérales, certificat médical, régime d’autorisation pour certaines activités, gestion des subventions publiques, crédit d’impôt, fonds spécial d’aide au sport, fond de solidarité, découvrez les principales réflexions engagées à l’instant, présentées par Jean-Michel Brun au nom de la Task Force…
Fonds de solidarité, textes officiels… trouvez les ressources utiles aux acteurs du monde du sport pour la gestion de la crise sanitaire avec la boîte à outils mise en ligne sur le site Internet du CNOSF.

L’Union européenne, source d’opportunités en cette période tourmentée
Accès facilité aux fonds structurels européens : le CNOSF suit de près les discussions à Bruxelles, où les institutions européennes mobilisent l’ensemble des fonds européens à la gestion de la lutte contre l’épidémie de COVID-19 et ses conséquences, qui affectent l’ensemble du Mouvement fédéral européen. Des 38 milliards d’euros ainsi concernés à l’échelle européenne, ce sont plus de 1,3 milliards d’euros de financements européens qui feront l’objet de mesures exceptionnelles pour soutenir l’ensemble des régions françaises en cette période si particulière.
L’Europe soutient vos actions en matière d’inclusion : lancement d’un appel à candidatures pour le prix européen #BeInclusive qui mettra en avant et financera les meilleurs projets sportifs visant l’inclusion sociale et ouverture d’un appel à projets qui financera les meilleures initiatives en matière d’intégration des réfugiés par le Sport. Contactez-nous pour plus d’informations.

Elections
Les fédérations membres du CNOSF, réunies en commissions mi-avril ont étudié la question des élections fédérales et en particulier de la date de leur tenue. Il est ressorti de ces échanges une position commune du mouvement sportif en faveur d’un report des élections jusqu’au 30 avril 2021 pour l’ensemble des fédérations sportives, à l’exception de celles dont les disciplines sont inscrites au programme des Jeux Olympiques d’hiver. Le CNOSF a partagé ce consensus avec la ministre des Sports qui a décidé d’en suivre les préconisations.

#BougezChezVous
Le CNOSF et sa commission des athlètes de haut-niveau ont coordonné, avec le Comité paralympique et sportif français, Paris 2024 et le ministère des Sports, un programme d’activité et d’accompagnement du grand public sur les réseaux sociaux. Découvrez les vidéos d’exercices physiques proposés par les athlètes ainsi que les interview « Live » (intégrant aussi des séquences d’exercices) réalisées dans le cadre de ce programme d’activation partagé.
Les fédérations se sont également fortement impliquées, faisant preuve d’une grande réactivité pour offrir une multitude de contenus utiles au grand public. Le Pôle Développement des activités physiques et sportives du CNOSF a entamé un recensement de ces initiatives. Retrouvez l’ensemble des premières données compilées, avec des actions initiées par une cinquantaine de fédérations.
Le ministère des Sports met à la disposition du grand public la nouvelle web-application BougezChezVous.fr, dernière née de son dispositif d’activation développé dans le cadre du confinement.

Mais aussi…
A l’instar de la FFTennis, qui a approuvé un plan de soutien et de relance de 35 millions d’euros pour l’ensemble de l’éco-système du tennis français, de la FFSurf, dont le comité Label 2020 a annoncé des mesures exceptionnelles de soutien à ses structures, de la FFEquitation, qui a lancé une campagne de solidarité avec les établissements équestres en situation précaire, ou encore de la FFR qui a préparé un plan de relance de ses clubs, les fédérations se sont mobilisées avec leurs moyens pour soutenir leurs associations affiliées.
La FFJDA a tenu la première Assemblée générale 100% numérique de l’histoire du sport français.
L’Etat a mis en place un dispositif d’accompagnement financier spécifique et urgent des centres équestres recevant du public et des poneys clubs. Un grand « plan vélo » de 20 millions d’euros a également été annoncé.
Le CoSMoS, a diffusé deux questionnaires « Covid-19 » à ses adhérents et développe un accompagnement des structures sportives mises en difficulté. Il a par ailleurs conclu un accord dans la branche Sport assouplissant les règles de prise de congés payés.
Dans ce contexte de confinement, l’Agence nationale du sport propose des web-conférences dédiées aux problématiques du sport en France. La deuxième de ces conférences fut ainsi consacrée à la « nouvelle gouvernance du sport et sa déclinaison territoriale ».
Covid-19 : Attention aux sites Internet frauduleux !

A l’instar de l’UEFA Euro 2020, reprogrammé en juin 2021, de nombreux championnats mondiaux ou continentaux ont été reportés. Les championnats d’Europe d’athlétisme prévus à Paris fin août sont par ailleurs annulés.
Pour les grandes compétitions organisées sous l’égide du CIO et pour lesquelles le CNOSF envoie une délégation française, de nombreuses modifications sont intervenues. Aperçu du nouveau calendrier…

2021
16e Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d’hiver : du 6 au 13 février, à Vuokatti (Finlande)
Jeux de la XXXIIe Olympiade : du 23 juillet au 8 août, à Tokyo (Japon)
2e Jeux mondiaux de plage (à définir)

2022
24e Jeux Olympiques d’hiver, du 4 au 20 février, à Pékin (Chine)
19e Jeux Méditerranéens, du 25 juin au 5 juillet, à Oran (Algérie)
11e Jeux Mondiaux, du 7 au 17 juillet, à Birmingham (Etats-Unis)
16e Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d’été, du 23 au 31 juillet, à Banska Bystrica (Slovaquie)
4e Jeux Olympiques de la Jeunesse d’été, du 22 octobre au 9 novembre, à Dakar (Sénégal)

2023
16e Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d’hiver, du 9 au 22 juillet, à Friuli Venezia Giulia (Italie)
3e Jeux Européens, en juin, à Cracovie et région Malapolska (Pologne)
17e Festival Olympique de la Jeunesse Européenne d’été, du 18 au 26 juillet, à Koper (Slovénie)
20e Jeux méditerranéens de plage, du 16 au 22 septembre, à Pesaro (Italie)
3e Jeux Mondiaux de plage (à définir)

2024
4e Jeux Olympiques de la Jeunesse d’hiver, du 19 janvier au 2 février à Gwangwon (Corée du sud)
Jeux de la XXXIIIe Olympiade, du 26 juillet au 11 août, à Paris (France)


Le Comité d’organisation des Jeux Olympiques de Paris 2024 a envoyé sa première lettre d’information. Intitulée Kiosque et d’abord destinée à l’international, elle émane de l’équipe du COJO en charge des relations avec les comités nationaux olympiques et paralympiques et est composée en trois langues (français, anglais, espagnol).
Découvrez le parcours de Masomah Ali Zada. Jeune cycliste afghane réfugiée en France, Masomah, soutenue par le CNOSF, est titulaire d’une bourse de la Solidarité olympique qui l’aide à préparer sa qualification pour Tokyo 2020…

VOUS ÊTES UN CLUB,
UN COMITÉ DÉPARTEMENTAL ...?

Contactez-nous ! Nous sommes au service du Mouvement sportif vosgien. Nous nous ferons un plaisir de répondre à vos demandes.

Contactez nous
pin Ressources